Les Haïkus du salon du livre d’Alençon 2016

mai 30th, 2016  Tagged ,

Libre libre je crie

Mais à deux, libre uni ?

Liberté, chérie !

 

Christ’L

 

Les bambous frémissent, rêve ondulant

Je m’évade

Je suis un panda libre et heureux.

 

Marie-Martine

 

Ce qui pleure a perdu

La cause et la raison

Un souffle, une rire et l’envol d’un parfum

 

Marianne

 

Stop – non – ferme

Crie, pleure, tait

Oui, aujourd’hui j’ouvre, j’ouvre !

 

Marianne

 

Je souffle sur la fleur

Les parapluies balancent la graine

Jusqu’au sol.

 

Marianne

 

La cascade au ruisseau

La ruche à mes oreilles

Une promesse coule.

 

Marianne

 

Coucou petit museau « clignotant »

Moustaches vibrantes près de la plinthe

Trou de souris… Pas un chat…

 

Régine

 

Simplement s’asseoir

Le haïku

En peu de mots.

 

L’Amiral lui-même.

 

Papillonner au fil de la vie

Voyager au gré des envies

Être soi envers et contre tout

 

Le trio evronnais

 

La Tour Eiffel rêve de faire des voyages

Pour son anniversaire, son ami l’oiseau

Lui offre des ailes.

 

Juliette

 

Magie d’un simple haïku

Le poème

Est déjà là.

 

L’inconnu, dit « L’Amiral »

 

Un chat blanc se promène

Puis soudain c’est la course

Un papillon blanc vient de passer

 

Hana

 

Un arbre magique est libéré de tous ces orages

Il peut maintenant écrire

Toute sa solitude

 

Salomé

 

La liberté, qu’est-ce que c’est ?

La liberté, partir ?

Revenir ou rester ?

 

Anicke

 

Samedi soleil nuage

Petit coin de campagne à la ville

Repas, partage, OASIS, libre !

 

Anne-Claire

 

Un gros chien, un petit et moi

Passons sous le regard d’un homme

Enfermé dans sa propriété

 

Bastien

 

 




Comments are closed.